Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu mairie | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie d'Ancenis

Recherche

Menu principal

AccueilVie municipaleTribune libre
Envoyer à un ami

Le mot du Maire

 
Le centre historique se redonne un avenir

En l’espace de vingt ans, la municipalité a beaucoup investi pour valoriser son patrimoine et ses quartiers emblématiques que sont Rohan et le centre historique. Le tout s’est fait avec méthode, dans le cadre d’un plan cohérent. Le quartier Rohan, qui était à l’état d’abandon, est aujourd’hui un vrai lieu de vie avec un patrimoine préservé. Nous avons adopté la même démarche pour le centre historique dont l’aménagement de l’espace public touche à sa fin. La qualité et l’attractivité du site sont palpables et cela sera encore plus vrai lorsque les halles rouvriront tous les jours.

Désormais, il est possible de redonner des perspectives à ce quartier aussi bien au niveau des activités que de la qualité de vie des habitants. La rénovation de l’espace public était un préalable indispensable car rien ne pouvait se construire avec un cœur de ville vétuste, donnant le sentiment d’être délaissé. Les piétons, les vélos, les terrasses auront toute leur place dans un espace pensé aussi pour eux.

Je voudrais profiter de cet édito pour revenir sur le projet de commune nouvelle avec Saint-Géréon. Très largement, les élus Anceniens y ont souscrit : 23 pour et 6 abstentions. Les enjeux, je le rappelle, sont immenses : renforcement de la ville-centre dans un contexte d’hypermétropolisation, maintien d’un niveau de service élevé à la population, faire coïncider de manière simple (fusion) l’organisation administrative avec la réalité urbaine. Ce projet doit continuer si l’on ne veut pas que notre territoire décline à terme et j’espère que le vote négatif à une voix près des élus Géréonnais ne sera qu’un contretemps ne remettant pas en cause notre destin commun.

La dynamique ancenienne est là (2e taux de chômage le plus bas des Pays de la Loire, 10 500 emplois pour 7 800 habitants dans notre ville) mais les évolutions peuvent aller très vite si nous n’y prenons pas garde. Restons donc vigilants et entreprenants.

Jean-Michel Tobie
Maire d’Ancenis