Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu mairie | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie d'Ancenis

Recherche

Menu principal

AGENDA

AccueilRestez informés > Agenda50 ans de l’aéroclub, journée portes ouvertes
Envoyer à un ami

50 ans de l’aéroclub, journée portes ouvertes

Le 27/05/2018

Heure : De 10h à 19h.
Lieu : Aérodrome d'Ancenis.

Grande journée portes ouvertes, « Avions d’hier et d’aujourd’hui », pour les 50 ans de l’Aéroclub d’Ancenis.

L’aventure a commencé en mai 1968. « Nous n’étions à l’époque qu’une trentaine de membres regroupés sous l’appellation Union Aéronautique Ancenis Val de Loire et nous n’avions qu’un seul avion, un RL19 », se souvient Gilbert Hemberger, le premier président de l’Aéroclub d’Ancenis. « Cinquante ans plus tard, nous sommes plus de 170 et nous avons six avions ! » se félicite Christian Bouyne, le président en exercice. Ce demi-siècle d’une histoire dans le ciel d’Ancenis et d’ailleurs, les membres de l’Aéroclub ont décidé de le célébrer en invitant le public à une grande journée portes ouvertes le dimanche 27 mai prochain.

« Pour nos cinquante ans, nous avions envie de faire partager notre passion pour l’aéronautique en exposant des avions d’hier et d’aujourd’hui » souligne Christian Bouyne. Parmi ces machines volantes présentées, il y aura le Piper J3, l’aéronef le plus ancien du club. Cet avion légendaire, construit aux Etats-Unis en 1944, a été acheté en 1972. A l’époque, les avions décollaient encore de la piste en herbe de l’Aubinière. En 1993, le J3, le BETY, pour les membres du club, a été « repeint » sous ses couleurs d’origine, un jaune lumineux que l’on peut distinguer dans le ciel bleu d’Ancenis.

Au fil des ans, l’aéroclub a déployé ses ailes : un Rallye et un piper PA 28 Warrior, puis en 1992, le premier Robin DR 400 (un avion école construit à Darois, à côté de Dijon). Aujourd’hui l’aéroclub en compte trois) et un Piper 28 Archer III (180 cv). Entre temps, l’aéroclub s’est installé sur l’aérodrome, inauguré en 1996 à l’occasion de l’arrivée de Toyota à Ancenis. Quatre ans plus tard, il devient l’APCA (Aéroclub du Pays d’Ancenis). Aujourd’hui, avec un instructeur salarié épaulé par des bénévoles, il forme une dizaine de pilotes par an, dont beaucoup de jeunes. Preuve de son dynamisme, le club a acheté un avion neuf en 2015 (le DR 400 rouge sur la photo) et en a commandé un deuxième (arrivée prévue en septembre 2018).
«  Tous les avions du club seront exposés le 27 mai prochain. On se fera un plaisir de renseigner le public, leur donner des explications et, on espère, en convaincre quelques-uns de se lancer dans l’aventure ! » explique Christian Bouyne. D’ailleurs des baptêmes de l’air seront au programme de cette journée.
Les avions anciens devraient aussi susciter la curiosité : un Storch, un Stampe SV4, le Pou du ciel (du Musée d’Angers) et la présence exceptionnelle d’un Fouga Magister de la patrouille acrobatique Tranchant de Rennes (ancien avion de la Patrouille de France) et d’un Epsilon (avion école de l’armée de l’air).
A côté des avions, paraderont des voitures anciennes du Club de Nantes et des montgolfières de l’association les Têtes en l’air, sans oublier, les « petites » machines volantes des clubs d’aéromodélisme de Saint-Herblon et des Gaziers et Electriciens de Nantes et les grands planeurs radiocommandés.

 Haut de page