Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu mairie | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie d'Ancenis

Recherche

Menu principal

Envoyer à un ami

Le quartier Rohan

 
Rohan années 70 (Photo Garreau)
Rohan années 70 (Photo Garreau)

Arrivées à Ancenis en 1642, les Ursulines, religieuses, s’installèrent dans les bâtiments existants du fief de La Davrays. Elles y créèrent une chapelle, un parloir et un cloître grâce aux dons offerts par les Ursulines de Nantes, des donateurs de la région et par Louis XIV. Elles y reçurent des pensionnaires de familles aisées mais aussi des jeunes filles pauvres auxquelles elles donnaient une instruction surtout religieuse.

Elles donnèrent également des soins gratuits aux malades. En 1792, elles quittèrent Ancenis et le couvent fut transformé en hôpital militaire. Il accueillit ensuite de nombreux régiments d’infanterie (à partir de 1808) qui construisirent deux casernes pour y loger les très nombreux militaires. De 1930 à 1982, un escadron de gendarmerie y pris place. En 1995, la ville d’Ancenis l’a racheté et a rasé une des casernes construites en 1875.

L’autre fut transformée en habitations. Le quartier ouest accueille désormais une école et le Trésor Public. L’aile est du cloître a été rénovée et accueille les services de la COMPA (Communauté de Communes du Pays d’Ancenis).

Le Théâtre Quartier Libre est situé, quant à lui, au sud-est de ce secteur. Entre les deux bâtiments a été créé le jardin des Ursulines au sein duquel ont pris place les sculptures de Jean Claude Lambert.

Exposition au choeur des Moniales
Exposition au choeur des Moniales

La réhabilitation du quartier Rohan s’est achevée en 2012.
Le chœur des Moniales du couvent des Ursulines, longtemps resté en ruine, a constitué l’un des derniers aménagements du quartier Rohan. A l’origine, il ne restait que deux pans de mur. La charpente refaite et la toiture reconstruite redonnent à ce lieu abandonné une architecture remarquable. La réhabilitation de la Chapelle des Ursulines a permis d’augmenter considérablement la surface d’exposition de la chapelle et la capacité d’accueil du public. Celle-ci accueille en effet des expositions d’art contemporain et des concerts.

Consultez la vidéo, réalisée en partenariat avec l’agence Pulceo, sur la réhabilitation patrimoniale du quartier Rohan :